Traiter

L’eau continue son parcours dans l’usine. Elle passe par différents ouvrages pour subir d’autres traitements : Première tour de contact, filtres à sable, deuxième tour de contact.

Deux traitements ont lieu au niveau de la première tour (tour de contact intermédiaire).

► La reminéralisation

Cette phase a lieu dans les deuxième et troisième compartiments de la tour. Du CO2 et de l’eau de chaux sont injectés. Ces réactifs participent à la reminéralisation de l’eau en modifiant et en ajustant le TAC et le pH. Il s’agit d’amener l’eau proche de l’équilibre calco-carbonique* pour éviter d’avoir une eau trop agressive* ou trop entartrante* pour les canalisations.

Explications :

L’équilibre calco-carbonique* : Etat d’une eau dont les teneurs en calcium, en CO2 libre, en bicarbonates et en carbonates sont telles que, mise en contact avec du calcaire, ses caractéristiques ne changent pas.

Le caractère entartrant* ou agressif* provient des conditions d’équilibre entre le gaz CO2 dissous dans l’eau et le calcium (sous forme de bicarbonate de calcium le plus souvent Ca(HCO3)2). Dans le cas d’une eau agressive, il y a excès de CO2 et dissolution du calcium. La dissolution du calcaire se poursuit jusqu’à l’obtention de l’équilibre calco-carbonique. Pour une eau entartrante il y a dépôt de calcaire car elle contient un excès de bicarbonate de calcium qui provoque une dureté de l’eau*.

Dureté de l’eau* : Teneur en calcium et magnésium, s’opposant à la formation de mousse avec le savon et permettant le dépôt de sels insolubles et incrustants (tartres ou incrustations).

Si l’eau est trop dure, entartrante, il faut éliminer les bicarbonates solubles en les précipitant avec de la chaux : c’est la décarbonatation des eaux par formation de carbonates insolubles.

 

Ca(HCO3)2 + Ca(OH)2 > 2 CaCO3 + 2 H2O
Bicarbonate
Soluble
   Chaux  

Carbonate
insoluble

   eau


Dans le cas du Cébron, il faut augmenter la dureté de l’eau d’où l’ajout de chaux et de CO2 pour augmenter le pH et la teneur en calcium.

 

2 CO2 + Ca(OH)2 > Ca(HCO3)2
Dioxyde de carbone (gaz)    Chaux  

Bicarbonate ce calcium

► L’inter-ozonation

Cette phase a lieu dans le quatrième compartiment de la tour. De l’ozone* est diffusé en très fines bulles par des disques poreux disposés au fond du compartiment. L’eau reminéralisée, arrivant par surverse, circule à contre courant de l’air ozoné afin d’augmenter le temps de contact des deux éléments. L’ozone se dissout alors dans l’eau.

Le rôle de l’ozone est d’oxyder les ions métalliques (fer, manganèse) et la matière organique. L’ozone est utilisé pour son fort pouvoir oxydant : L’oxydation est une réaction chimique lors de laquelle un produit fixe de l’oxygène. Il y a formation de précipitats qui seront récupérés lors de la filtration sur sable : formation de Fe(OH)3 et MnO2.

Le fer et le manganèse ne sont pas nuisibles pour l’homme mais ils causent des problèmes organoleptiques (couleur, goût) et des risques de corrosion des canalisations.

En cas de problème avec l’inter-ozonation, du permanganate de potassium KMnO4 est utilisé en remplacement de l’ozone. Cette phase de secours a lieu dans le premier compartiment de la tour. Ce réactif oxyde les ions métalliques dissous en les rendant précipitables (ils seront retenus sur les filtres). L’eau mélangée passe dans le deuxième compartiment de la tour grâce à une pompe de relevage intermédiaire.

Traitements au niveau de la tour de contact intermédiaire

 

Espace PRO

05.49.64.63.97
1, barrage du Cébron 79600 LOUIN
Société publique locale (SPL) des Eaux du Cébron - La Société Publique Locale (SPL) des eaux du Cébron, créée en juillet 2013 assure la production d'eau potable issue du captage du Cebron depuis janvier 2014

Actualités

Région Poitou Charentes
Syndicat des eaux du Val de Loire
CAVEB
COREA
Chambre d'agriculture 79
Agrobio Poitou-Charentes
Négoce Agricole Centre Atlantique
Syndicat mixte des Eaux de la Gâtine
Syndicat des Eaux du Val du Thouet
CIVAM
Conseil Départemental des Deux Sèvres
Agence de l'eau Loire Bretagne