Dispositions environnementales

Dispositions vis à vis de l’environnement et maîtrise des risques.

L’usine du Cébron est certifiée selon la norme ISO 9001 version 2000.

La norme ISO 9001 décrit les dispositions à prendre dans l’entreprise pour mettre en oeuvre un système de management de la qualité. C’est la reconnaissance par un organisme national accrédité, que les exigences de la norme sont appliquées. Elle démontre que l’entreprise est apte à fournir une qualité régulière et qu’elle est en mesure de prendre toutes les dispositions nécessaires pour donner confiance à ses clients. Pour mettre en place ce système de management de la qualité, l’entreprise doit définir et mettre en oeuvre des dispositions concernant :

  •  la responsabilité de la direction (définition d’une politique et d’objectifs)
  • le management des ressources (hommes et équipement)
  • la réalisation du produit
  • les mesures, analyses et amélioration (contrôle et surveillance).

L’usine a également mis en place une démarche H.A.C.C.P. dépendante du processus «Produire et distribuer de l’eau potable». Hazard Analysis Critical Control Points, en français «Analyse des Risques pour leur Maîtrise». La méthode HACCP est une approche systématique d’identification, de localisation, d’évaluation et de maîtrise des risques potentiels en matière de salubrité (qualité microbiologique) des denrées dans la chaîne alimentaire. Son idée force est d’identifier des risques spécifiques, de déterminer des points de contrôle de ces risques et de définir des mesures préventives à adopter en vue de maîtriser ces risques.

Plan de lutte contre l’eutrophisation*

Depuis 1986, un traitement de l’eau a lieu dans le lac. Un compresseur, situé sur le barrage, injecte de l’air dans trois tuyaux percés qui sont fixés au fond de la retenue, dans l’ancien lit des cours d’eau du Cébron (sur 585 m) de la Taconnière (sur 450 m) et du Marais Bodin (sur 100 m). L’injection d’air permet le brassage et l’homogénéisation de l’eau brute : les eaux superficielles et les eaux plus profondes, de densité et de caractéristiques physico-chimiques différentes, sont mélangées. Il y a oxygénation du fond.

Les phénomènes de stratification sont évités, ainsi que la libération de phosphore stocké dans les sédiments. Le phosphore, quand il est libéré dans l’eau, est à l’origine du phénomène d’eutrophisation. Ce dispositif de déstratification fonctionne de mai à fin novembre car la stratification cesse ensuite naturellement grâce au vent, aux écoulements des cours d’eau, etc.

Eutrophisation* : Enrichissement du milieu en éléments nutritifs (phosphore) ce qui provoque la prolifération des algues. L’abondance en algues est source de nuisance car cela augmente le taux de matières organiques* et diminue le taux d’oxygène.

Matières organiques* : Eléments végétaux et animaux, vivants ou morts (Exemple : Les algues).

 

La destratification

  • Mise en place d’un système de déstratification :

Oxygénation du fond et homogénéisation de la qualité de l’eau.

  • Dans ce système :

Formation de couches, ou strates, de qualité différente (température, densité, taux d’oxygène, quantité de matière organique...)

 

Espace PRO

05.49.64.63.97
1, barrage du Cébron 79600 LOUIN
Société publique locale (SPL) des Eaux du Cébron - La Société Publique Locale (SPL) des eaux du Cébron, créée en juillet 2013 assure la production d'eau potable issue du captage du Cebron depuis janvier 2014

Actualités

CIVAM
Chambre d'agriculture 79
Agence de l'eau Loire Bretagne
Conseil Départemental des Deux Sèvres
COREA
Négoce Agricole Centre Atlantique
Agrobio Poitou-Charentes
Syndicat des Eaux du Val du Thouet
Syndicat des eaux du Val de Loire
Syndicat mixte des Eaux de la Gâtine
Région Poitou Charentes
CAVEB